Pain Cocotte multicéréales

Ou comment faire son pain tranquilou sans trop d’efforts à la maison et sans machine à pain…

Let’s go, tu vas voir, ami lecteur, c’est archi simple …

Niveau matos, tu as besoin d’une cocotte (mais ça tu l’avais compris) qui passe au four avec son couvercle, d’un robot pour pétrir la pâte (Thermomix ou Kitchenaid par exemple), d’un torchon propre et d’un saladier.

bread-830455_1280

Niveau ingrédients, c’est la panacée, que des produits simples, que tu trouves partout et pas chers :

  • 500 gr de farine (j’utilise la farine Francine multicéréales, les petits grains qui croquent c’est de la bombe )
  • Un petit peu de farine blanche classique
  • Levure de boulanger (fraiche ou sèche)
  • Eau
  • Sel

Pour commencer, je mets 300gr d’eau dans mon Thermomix avec 10 gr de levure de boulanger sèche (en billes), je fais tourner à 37°c, 2mn, vitesse 2. Tu peux procéder de la même manière avec ta levure fraiche et si tu n’as pas de Thermomagique, il suffit de faire chauffer un peu l’eau (elle doit être tiède) et de diluer ta levure dedans.

Ensuite, tu ajoutes à ta préparation la farine et seulement APRES, le sel…. C’est important, il ne faut pas que le sel soit en contact direct avec la levure sous peine de lui ôter ses propriétés… Et bon là, on cherche à faire du pain, pas une galette !

Et tu pétris dans ton robot préféré pendant 5 mn (le Thermomix a une fonction spéciale pétrin c’est pratique)

Tu en fais une boule que tu mets dans un saladier, couvert d’un torchon humide. Et là deux options s’offrent à toi : l’option #jaidutempsdevantmoijesuislarge où tu laisses le pâton pousser (c’est-à-dire gonfler avec l’effet de la levure) vers une source de chaleur genre radiateur ou cheminée pendant 1h (le temps de te faire un petit épisode de Game Of Thrones) , soit t’es en mode #jemysuisprisauderniermomentjesuispressee (celle là c’est ma préférée) et là tu mets ton saladier au four entre 30 et 40°c pour 30mn (certains fours ont l’option raising, pousse en francais).

bread-1753063_1920

Pendant ce temps, tu prends une feuille de papier sulfurisé de la taille de ta cocotte, tu la froisses pour en faire une boule de papier (du genre de celles que tu envoyais dans la tete de françois Pichoux en cours de math) et tu la passes sous le robinet pour qu’elle soit bien mouillée. Tu l’essors, et là c’est magique ta feuille adopte parfaitement les courbes de ta cocotte.

Une fois que ta pâte à gonflé, tu farines une planche, tu mets le pâton dessus et là tu cognes : si, si vas-y pour une fois que c’est autorisé. Le but c’est de chasser les poches d’air. Tu façonnes ton pain, tu le mets dans ta cocotte, tu le mouilles légèrement avec un peu d’eau sur le dessus, tu le grignes (tu fais des entailles au couteau sur le dessus) et tu farines un peu (toujours sur le dessus).

Tu enfournes à four froid (astuce de boulanger) pour 50 mn à 240°c.

Tu ouvres ton four, quand c’est terminé et là tu kiffes l’odeur de bon pain chaud. Bien sûr tu fais gaffe à pas te brûler et tu attends un peu avant d’y gouter. Le mieux c’est de le laisser refroidir en dehors de la cocotte sur une grille. Et Biiiiim … du bon pain frais que même que c’est toi qui l’as fait (et là si ta déesse intérieure ne fait pas des roulades, je ne sais pas ce qu’il te faut) …

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *